AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les 20 moyens pour être délivrés des péchés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SurlavoiedesSalafs
Admin
avatar

Messages : 2509
Date d'inscription : 13/03/2012

MessageSujet: Les 20 moyens pour être délivrés des péchés    Dim 3 Mai - 16:22

Les moyens pour être délivrés des péchés

Cheikh 'AbderRazzaq al Badr

Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux,
Louanges à Allah, Seigneur de l’univers. Et j’atteste qu’il n’y a pas de divinité qui mérite d’être adoré véritablement si ce n’est Allah, Lui seul sans aucun associé.
Et j’atteste que Muhammad est Son Serviteur et Son Messager. Que les prières et les salutations d’Allah soient sur lui, ainsi que sur sa famille et sur tous ses compagnons.

Ô Allah aide-nous et n’aide pas contre nous, et secours-nous et ne secours pas contre nous, ruse en notre faveur et ne ruse pas contre nous, et secours-nous contre celui qui nous opprime. Allah, fais de nous ceux qui T’évoquent, ceux qui T’implore et se repentent à Toi, ceux qui t’obéissent. Allah accepte notre repentir, lave nos fautes, consolide nos arguments, guide nos cœurs, et affermis nos langues et retire la haine de nos cœurs.

Ceci étant dit, chers nobles frères, les propos de cette rencontre ne concerneront pas la gravité des péchés et leurs immenses effets nuisibles sur le serviteur dans son bas monde et son au-delà. Et l’imam ibn Qayyim qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde, a été énormément bénéfique dans ce chapitre dans son immense livre ‘’al jawab al kâfîy’’ (la réponse suffisante).

De même, les propos de cette rencontre ne concerneront pas le repentir, son importance, son immense valeur et l’obligation de s’empresser à elle et la gravité de la remettre à plus tard et que le fait de retarder le repentir est un péché en soi-même dont il convient au serviteur de se repentir de cela à Allah سبحانه و تعالى .

Mais les propos (de cette rencontre) seront directement sur le sujet de cette conférence qui est:
‘’ les moyens pour être délivrer des péchés’’


Et le sens voulu par ‘’les moyens’’, c'est-à-dire les choses et les causes qui contraignent le serviteur au repentir et qui l’aident à l’empressement vers lui (le repentir) et qui le contraignent à éviter les péchés et à s’en éloigner lorsque l’âme incite son propriétaire à commettre un péché ou à faire une faute.
Et ce chapitre est d’une immense importance, nous avons énormément besoin de l’étudier et de méditer dessus et ceci car la personne connaît sa situation et le fait de tomber dans certains péchés et le fait de commettre certaines erreurs. Et il a envie de les délaisser, sauf qu’il continue de se voir commettre ces péchés jours après jours. Quels sont donc les moyens et les raisons qui aident le serviteur par la volonté d’Allah سبحانه و تعالى à être délivré des péchés et pour s’en éloigner et l’empressement au repentir vers Allah سبحانه و تعالى du fait de les avoir commis.
Et comme vous le constatez, il s’agit d’un sujet d’une immense importance, d’une grande valeur. Et il y a beaucoup de moyens qui ont été traité par les gens de science au sein des livres et dans leurs ouvrages bénéfiques qui aident le serviteur, par la volonté d’Allah سبحانه و تعالى, s’il les connaît et les met en pratique dans sa vie pour être délivrer des péchés et pour s’en éloigner.
Et j’ai constaté que l’imam, le savant, l’éducateur Ibn Qayyim, qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde, a grandement fignolé dans ce chapitre comme cela est le cas dans l’ensemble de ses ouvrages. Il, qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde, a mentionné dans son livre:
«‘îdatou as-Sâbirîne wa dhakhîratou ach-chârikine (l’attirail des patients et les munitions des reconnaissants)»
dans un chapitre spécifique les moyens qui aident le serviteur à être délivrer des péchés et il, qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde, a mentionné vingt moyens. Un regroupement étonnant et il les a rapporté de manière solide et il, qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde, les a éclaircit de manière profitable dans ce chapitre que j’ai indiqué dans le livre cité précédemment. Et lors de notre rencontre, il y aura un exposé de ces moyens qu’à mentionné l’imam Ibn Qayyim, qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde, dans son livre précédemment cité, avec quelques explications.
Et ceci en demandant à Allah جل و علا qu’Il nous donne à tous Son aide, Sa réussite, Sa guidée et qu’Il ne nous laisse pas à nous-mêmes, ne serait-ce le temps d’un clin d’œil et qu’Il nous pourvoit de la science bénéfique et qu’Il nous fasse profiter de ce qu’Il nous a appris et qu’Il fasse que ce qu’Il nous a appris soit un argument pour nous et non contre nous et qu’Il nous améliore à tous nos situations et qu’Il ne nous laisse pas à nous-mêmes, ne serait-ce le temps d’un clin d’œil Il تبارك و تعالى est Celui qui entend (tout), Il est proche et Celui qui répond (aux invocation).

Le premier de ces moyens pour être délivrer des péchés est l’observation de la vénération d’Allah تبارك و تعالى.
Que la personne observe dans son cœur la vénération d’Allah سبحانه و تعالى, ainsi que Son immensité. Et Allah تعالى a dit:
‘’Qu’avez-vous à ne pas vénérer Allah comme il se doit, alors qu’Il vous a créés par phases successives ?’’ [S.71 V.13-14]
Et le Très Haut a dit:
‘’Ils n’ont pas estimé Allah comme Il devrait l’être. Alors qu’au Jour de la Résurrection, Il fera de la terre entière une poignée, et les cieux seront pliés dans sa [main] droite’’ [S.39 V.67]
Ainsi, si l’âme incite la personne à commettre un péché ou une faute, il doit observer avec son cœur la vénération d’Allah ainsi que Son immensité سبحانه. Et qu’il se rappelle que Son Seigneur, Le Majestueux (الجليل), L’immense (العظيم) l’observe. Il voit ses actes et entend ses propos si ce moyen se trouve dans le cœur cela empêchera son propriétaire, avec la volonté d’Allah تبارك و تعالى, de commettre des péchés.

Le deuxième de ces moyens est que le cœur témoigne de l’amour d’Allah سبحانه و تعالى.
Et les gens de science ont cités des choses qui font apparaître cet amour dans le cœur et qui font augmenter son importance dans le cœur du serviteur. Et si la personne occupe son cœur par l’amour d’Allah سبحانه و تعالى. Cette occupation l’empêchera de tomber dans ce qui Le courrouce جل و علا. Car le véritable amour, pousse son compagnon à s’éloigner de ce qui courrouce celui qu’il aime c’est la raison pour laquelle il a été dit:
‘’Tu désobéis à la divinité et tu prétends L’aimer. Par ma vie, cela ne peut être dans la balance que méprisable. Si ton amour était vrai, tu lui aurais obéi. Car celui qui aime obéit à l’être aimé’’

Le troisième de ces moyens est que le cœur témoigne du bienfait d’Allah et Sa bienfaisance envers Son serviteur et Sa grâce sur lui.
Sa grâce sur Son serviteur par la forme et la bonne santé, par les biens, le foyer et la monture, par l’ouïe, la vue et la force qu’il se rappelle la grâce d’Allah سبحانه و تعالى sur lui. Et que le serviteur prenne garde que sa situation soit cette situation méprisable: les grâces d’Allah ne cessent d’être sur lui alors que les anges montent (vers Allah) avec des mauvaises actions (de lui) et des propos nuls, et des choses illicites que ce serviteur a commis. Et parmi ce qui est mentionné de certains gens de science il y a le fait qu’une personne désobéissante lui soit venu et son âme l’incite à la désobéissance (d’Allah). Il lui a alors dit des propos dont le sens est:
‘’Il n’y a pas de mal à ce que tu désobéisses mais vas dans un endroit dans lequel Allah ne te voit pas’’ Il lui a dit: ‘’cela n’est pas possible’’ Il lui a alors dit: ‘’n’utilise pas un des bienfaits d’Allah sur toi dans Sa désobéissance’’ Il lui a dit: ‘’et comment faire cela ?’’ Il lui a donc cité deux choses: les bienfaits d’Allah sur lui, et le fait qu’Il l’observe. Ceci est le sens de ses propos.
Et il n’y a pas de doute que lorsque le serviteur se rappelle des bienfaits d’Allah sur lui comme la bonne forme et la bonne santé, les biens et ce qui est similaire à cela et que tous cela fait partie de la grâce d’Allah سبحانه و تعالى sur lui et qu’il se rappelle en même temps la gravité de ces péchés. Son rappel des bienfaits, de la grâce et de la bienfaisance fait partie des immenses moyens qui poussent le serviteur à l’éloignement des péchés.

Le quatrième de ces moyens est le fait d’observer la colère et la vengeance,

le fait qu’Allah سبحانه و تعالى s’énerve contre celui qui Lui désobéit et Il se courrouce contre celui qui commet ce qu’Il a interdit:
‘’Puis lorsqu’ils Nous eurent irrité, Nous Nous vengeâmes d’eux’’ [S.43 V.55]
Ainsi Allah عزوجل se met en colère se courrouce et se venge. Qu’il se rappelle cela si son âme l’incite à la désobéissance d’Allah تبارك و تعالى, qu’il se rappelle de la colère d’Allah et que rien ne s’oppose à la colère d’Allah et Sa vengeance que dire alors de ce serviteur faible ? Ainsi le fait de se rappeler de la colère d’Allah سبحانه و تعالى contient un immense obstacle entre le serviteur et le fait de commettre des péchés.

Le cinquième de ces moyens est le fait d’observer les manquements lorsque son âme l’incite à commettre un péché,
combien de bien va-t-il manquer ? Combien de mérites va-t-il manquer ?
Quels effets aura cette désobéissance sur son manquement de sa part de la perfection de la foi ? Observe ce sens et ce manquement dans la parole du Prophète صلى الله عليه و سلم:
‘’Celui qui commet l’adultère n’est pas croyant au moment il commet l’adultère et celui qui vole n’est pas croyant au moment il vole et celui qui consomme l’alcool n’est pas croyant au moment où il le consomme’’
Combien de mérites et de biens a-t-il fait manquer à son âme ? Et ce nom parfait, le nom de la foi. S’il est ainsi avec ces désobéissances et ces grands péchés, il ne fait plus partie des adeptes (de la foi) sauf en disant ‘’croyant pervers’’, ou ‘’croyant pécheur’’ ou ‘’croyant désobéissant’’ ou des mots similaires qui montrent cette chose qu’il a fait. Ainsi en commettant la désobéissance, il fera manquer à son âme un immense bien. Il a fait manquer à son âme sa part de la foi complète et obligatoire et ce qui découle également de cela comme récompense et biens. Quelle quantité aura-t-il fait manquer à son âme de la parole d’Allah جل و علا:
‘’Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions’’ [S.16 V.97]
Quelle quantité de bien aura-t-il fait manquer à son âme à cause des désobéissances et des péchés dans son bas monde et dans son au-delà ? S’il observe les manquements, et qu’il rappelle à son âme lorsque celle-ci l’incite à la désobéissance ‘’que vais-je manquer lorsque je vais la commettre ? Lorsque je vais la faire, combien vais-je manquer de bien, de mérite, de bienfait, de bénédiction dans mon bas monde et dans mon au-delà ?’’ Il n’y a pas de doute que le fait de faire observer à l’âme cette immense chose, l’observation des manquements, contient un immense bénéfice pour éviter les péchés et pour s’en éloigner.

Le sixième de ces moyens est le fait d’observer la contrainte de l’âme et la contrainte du diable.
Et l’âme et le diable sont les deux sources des péchés et la source des maux s’il s’éloigne des péchés et des désobéissances à laquelle son âme incitatrice au mal appelle et auxquels le diable maudit appelle, avec cela il aura pris le dessus sur son âme et sur le diable et il goûtera la saveur de la gloire avec l’obéissance d’Allah et le suivi de son agrément, et le fait de s’éloigner de ce qui le courrouce. Et il a été rapporté dans une invocation qu’il est recommandé au musulman de dire lorsqu’il atteint le matin, le soir et lorsqu’il se met dans son lit:
‘’Ô Allah, le Créateur des cieux et de la terre, Le Connaisseur de l’invisible et du visible, Seigneur et Maître de toute chose. J’atteste qu’il n’y a d’autre divinité sauf Toi. Je me mets sous Ta protection contre le mal de mon âme, contre le mal du diable et son polythéisme et contre tout mal que je pourrais faire contre moi-même ou contre un musulman’’
Et ceci est une demande de protection des deux sources du mal et de leurs conséquences.
Les deux sources du mal sont: l’âme et le diable

Et il t’ait demandé dans cette invocation bénite de rechercher la protection auprès d’Allah trois fois par jour si tu atteins le matin, et si tu atteins le soir et lorsque tu te mets dans ton lit (de rechercher protection) contre les deux sources du mal: de l’âme incitatrice au mal et du diable.
Et que tu recherches protections de leurs conséquences, et il s’agit du fait que tu te nuises à toi-même ou que tu nuises à un autre, si tu te rappelles de ce sens, et que tu délaisses les désobéissances en imposant cela à l’âme incitatrice au mal et par contrainte à ton ennemi le diable et par fierté de ta préservation de ton obéissance à Allah سبحانه و تعالى, ceci est un des meilleurs gains.

Le septième de ces moyens est le fait d’observer la compensation lorsque tu délaisses la désobéissance par peur d’Allah, en recherchant Son agrément, par désir pour ta foi et pour chercher l’agrément de ton Seigneur سبحانه و تعالى.
Ce délaissement qui est une des parties de ta foi, qu’est-ce qu’Allah va te donner en compensation de cela comme plaisir du cœur, son bonheur, la prunelle des yeux et la bénédiction dans la vie et les autres choses parmi les biens
‘’Et quiconque délaisse une chose pour Allah, Allah la lui compense par une chose meilleure’’
Ainsi si l’âme incite son propriétaire à commettre une désobéissance, qu’il rappelle à son âme de délaisser cette chose à laquelle son âme l’appelle et ceci pour rechercher la compensation parmi les biens du bas monde et de l’au-delà qu’Allah accorde à Son serviteur croyant qui délaisse la désobéissance par peur de Son Seigneur, par espérance de Sa récompense et par espoir du succès de Sa rencontre et le fait de délaisser les désobéissances est en soi-même une obéissance et un rapprochement d’Allah et une partie de ta foi avec laquelle tu te rapproches d’Allah سبحانه و تعالى. Et ce sens est prouvé par des hadiths, parmi lesquelles il y a le hadith précédent rapporté par Abou Houreïra:
‘’Celui qui commet l’adultère n’est pas croyant au moment il commet l’adultère’’

Le huitième de ces moyens est le fait d’observer l’accompagnement spécifique,
le fait d’observer l’accompagnement spécifique c'est-à-dire l’accompagnement d’Allah سبحانه و تعالى, qu’il a spécifié à Ses serviteurs qui sont endurants, pieux, bienfaisants. Si son âme l’incite à la désobéissance, il patiente, craint Allah عز و جل et a peur de Son châtiment il acquerra l’accompagnement spécifique, l’accompagnement spécifique d’Allah comme Allah تعالى a dit:
‘’Allah est avec ceux qui sont endurants’’ [S.2 V.153]
Allah جل و علا a dit:
‘’Certes, Allah est avec ceux qui [L’] ont craint avec piété et ceux qui sont bienfaisants’’ [S.16 V.128]
Et cet accompagnement spécifique implique le soutien, la préservation, l’aide, le support, l’orientation, ainsi il observe cet accompagnement, et fait des efforts pour faire partie de ces adeptes il patiente sur la désobéissance à laquelle son âme l’appelle et il craint Allah سبحانه و تعالى en évitant ce qui courrouce Allah عز و جل et il est bienfaisant dans ses adorations et ses œuvres pour qu’il fasse partie des partisans de cet accompagnement spécifique.

Le neuvième de ces moyens qu’à citer Ibn Qayyim, qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde, est le fait d’observer la précipitation du terme (de la vie).
Et Allah سبحانه و تعالى dit:
‘’Chaque échéance a son terme prescrit’’ [S.2 V.153]
Et la personne ne sait pas quand la mort lui viendra et quand viendra son terme et il se peut qu’il pense au fond de lui-même, surtout lorsqu’il est fort et jeune, qu’il vivra après les soixante ans et il ne sait pas qu’il est possible qu’il mourra demain
‘’Et personne ne sait ce qu’il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra’’ [S.31 V.34]
Le fait d’observer la précipitation du terme (de la vie) et sa soudaineté au serviteur (ceci) est une immense observation si le serviteur s’en rappelle et le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit:
‘’Rappelez-vous de celle qui anéantit tous les plaisirs (la mort)’’
car ce rappel profite au serviteur pour se protéger des péchés, pour les éviter et s’en éloigner. Et si son âme l’incite par exemple à aller à tel ou tel endroit, que ce soit en voyageant ou sans voyager, que ce soit un endroit proche ou lointain, il dit à son âme: ô âme, et si tu mourrais dans le chemin ? Ou si tu mourrais dans ce voyage ? En vrai, cela c’est déjà produit. Une personne est sorti de son pays et a voyagé, et il n’avait comme intention dans son voyage que (de faire) certaines désobéissances, et il mourut dans le chemin. Le fait d’observer ce sens, le fait de faire peur à l’âme avec cela et le fait de lui rappeler cela que le terme (de la vie) peut surprendre l’individu, il peut lui venir soudainement puis -et nous demandons protection à Allah- il sort de ce bas monde alors que son intention était orientée vers la désobéissance et le fait de faire des péchés, ceci est très dangereux et une personne raisonnable ne désire pas mourir alors qu’il est dans cet état et périr alors qu’il est dans cette voie -et nous demandons protection à Allah-.
Ceci est une observation importante, si cela est présent dans la personne et qu’elle s’en rappelle ceci est pour lui, par la volonté d’Allah, un obstacle et l’empêchera de commettre le péché.

Le dixième de ces moyens est le fait d’observer la calamité et la bonne santé
Ceci fait également partie des immenses observations -pour la personne qui les observe avec son cœur et qui fait réfléchir son esprit dessus-, cela l’aidera à combattre l’âme à s’éloigner de la désobéissance d’Allah تبارك و تعالى. La calamité et la bonne santé. Et les péchés sont la pire des calamités. Et la bonne santé est l’obéissance, l’obéissance d’Allah سبحانه و تعالى. Les adeptes de l’obéissance sont les adeptes de la bonne santé et les adeptes des péchés sont les adeptes des calamités, la calamité se situe dans les péchés et la bonne santé se situe dans l’obéissance d’Allah سبحانه و تعالى. Et il se peut que la personne soit atteinte dans son corps mais il est parfaitement en bonne santé dans sa religion et il se peut que la personne soit opposée à cela en bonne santé dans son corps mais pas sain dans sa religion. Allah lui a donné une force, un corps, la santé, des biens mais il n’est pas sain en ce qui concerne les affaires de la religion. Les péchés l’ont fait périr, qu’il se rappelle donc de cela car il contient, par la volonté d’Allah سبحانه و تعالى, un immense bénéfice pour lui.

Le onzième des moyens qu’a cité l’imam Ibn Qayyim, qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde, qu’il fasse revenir petit à petit la cause religieuse en opposition à l’appel de la passion dans le sens où il fait revenir son âme vers les efforts,
et Allah سبحانه و تعالى a dit:
‘’Et quant à ceux qui luttent pour Notre cause, Nous les guiderons certes sur Nos sentiers, Allah est en vérité avec les bienfaisants’’ [S.29 V.69]
Et il y a dans le musulman une cause religieuse, (je dirais) même plusieurs comme cela à précéder et il y a des choses qui l’appellent au mal et les désires qui appellent au mal viennent de là et de là ainsi il a besoin d’être soigné, d’être défendu et de lutter contre ces moyens qui l’appellent au mal par les moyens religieux, et il s’agit de ce qui est appelé la lutte, la lutte est la résistance, la résistance face à ces moyens qui incitent son âme au mal et qui l’appellent à cela.

Le douzième des moyens qu’il a cités, qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde: Stopper le faux auprès de l’âme,
car dans la plupart des cas, la désobéissance commence au début chez le serviteur par une pensée auprès de l’âme puis cela devient un souhait, puis cela devient un but qui est dans le cœur du serviteur, puis ce but devient une mauvaise volonté, puis cela devient une détermination alliés à l’acte. Ainsi il fait partie du bien pour la personne de couper ces mauvaises pensées dès leur début car s’il ne fait pas des efforts pour les couper dès le début, elles augmenteront et passeront d’une chose à une autre, comme nous venons de le montrer. Ainsi il lui est facile de les repousser de son âme alors qu’elles ne sont que de simple pensées avant qu’elles n’augmentent de plus en plus dans son âme jusqu’à devenir un but déterminé ou une mauvaise volonté ou une détermination à commettre un péché.

Le treizième des moyens qu’il a cité, qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde: Le fait de couper les liens et les causes auxquels appellent ses passions en déplaçant sa passion vers ce qu’Allah aime
et ceci car il y a de nombreuses causes qui stimulent les passions dans le cœur de la personne vers ce qui est faux, le péché et l’illicite ainsi il fait des efforts pour couper ces liens et ces causes qui stimulent dans son cœur l’appelle à la désobéissance et ceci en ne repoussant pas totalement ses passions de son âme mais en plaçant ses passions dans ce qu’Allah aime. Comme cela est rapporté dans le hadith d’Anas:
‘’Aucun de vous ne sera véritablement croyant, jusqu’à ce que ses passions suivent ce avec quoi je suis venu’’

Le quatorzième moyen: orienter la pensée vers les signes étonnant d’Allah سبحانه و تعالى qui sont récités, qui sont Ses paroles, l’immense Coran ainsi que Ses signes manifeste dans la méditation des signes universels d’Allah سبحانه و تعالى
‘’En vérité, dans la création des cieux et de la terre et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d’intelligence, qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant): Notre Seigneur ! Tu n’as pas créé cela en vain. Gloire à Toi ! Garde-nous du châtiment du Feu.‘’ [S.3 V.190-191]
Et il n’y a pas de doute que la préoccupation du cœur par cette méditation ouvre au serviteur les portes pour se rapprocher du bien et s’éloigner du faux, de la distraction et de l’égarement. Et réfléchis à ce sens dans la parole des doués d’intelligence: ‘’Notre Seigneur ! Tu n’as pas créé cela en vain’’ Cette méditation et cette bonne réflexion ont produit cette foi forte: ‘’Notre Seigneur ! Tu n’as pas créé cela en vain’’
Ce qui prouve que la méditation du serviteur dans les immenses signes d’Allah renforce sa foi et lui affermit son lien avec Allah سبحانه و تعالى et cela chasse les mauvaises insufflations, ceci fait également partie des immenses choses bénéfiques dans ce chapitre.

Le quinzième des moyens qu’il a cité, qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde:
La méditation sur le bas monde et sur la rapidité de sa disparition, et qu’il s’agit d’une demeure de tests et d’épreuves, et qu’il s’agit d’une demeure de jouissance trompeuse:

‘’Sachez que la vie présente n’est que jeu, amusement, vaine parure, une course à l’orgueil entre vous et une rivalité dans l’acquisition des richesses et des enfants. Elle est en cela pareille à une pluie: la végétation qui en vient émerveille les cultivateurs, puis elle se fane et tu la vois donc jaunie ; ensuite elle devient des débris’’ [S.57 V.20]
Et il y a de nombreux versets dans le Coran qui montrent l’exemple de cette vie mondaine, de même dans les hadiths du noble messager عليه صلوت الله وسلامه de même dans les hadiths du noble Messager عليه صلوت الله وسلامه. Et Allah dit:
‘’Et la vie présente n’est que jouissance trompeuse’’ [S.57 V.20]
c'est-à-dire la jouissance courte et éphémère s’il médite sur la rapidité de la disparition de ce bas monde et sur la rapidité de son écoulement, et que la (vraie) vie est la vie de l’au-delà:
‘’La demeure de l’au-delà est assurément la vraie vie’’ [S.29 V.64]
Quant à cette vie, il s’agit d’une vie qui s’écoule rapidement et qui disparaît rapidement. Si tu médites dans ce chapitre, le jour durant lequel les gens seront debout face à Allah سبحانه و تعالى, le jour de la résurrection, dans l’attente du début des comptes, combien de temps attendront-ils ?
‘’En un jour dont la durée est de cinquante mille ans’’ [S.70 V.4]
Qu’est-ce que la vie qu’à vécue la personne dans le bas monde est en comparaison de cinquante mille ans ? Quelle est la durée de vie de la personne ?
‘’l’âge de ma communauté est entre soixante et soixante-dix ans’’
supposons que quelqu’un ne vit que soixante ans, si tu en enlèves quinze (ans) ou moins, avant la puberté et si tu enlèves son tiers entier pour le sommeil, car celui qui vit soixante ans, et qui dort de jour comme de nuit huit heures, par rapport à soixante ans, il aura dormi l’équivalent de vingt ans. Donc ce qui te reste de ta vie est énormément petit, qu’est-ce que cette petite quantité est en comparaison d’un jour dont la durée est équivalente à cinquante mille ans ? S’il médite sur la rapidité de la disparition du bas monde et sur la rapidité de son écoulement, cela sera également un immense moyen pour lui de s’éloigner du péché et observe ce sens dans la parole du Prophète صلى الله عليه و سلم:

‘’Soit dans ce bas monde comme si tu étais un étranger ou un voyageur’’.

Le seizième moyen qu’a cité l’imam ibn Qayyim, qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde, que le serviteur s’expose vers Celui qui a les cœurs entre Ses deux doigts, et Celui qui a la gestion de toutes les affaires entre Ses mains, et Celui سبحانه و تعالى vers qui les serviteurs sont administrés et soumis,
lorsque les cœurs s’exposent vers Celui dont la situation est ainsi, en s’orientant vers Lui, en plaçant sa confiance en Lui et en s’attachant à Lui,
‘’Quiconque s’attache fortement à Allah, il est certes guidé vers un droit chemin’’ [S.3 V.101]
Et en insistant auprès de Lui pour qu’Il t’aide, pour qu’Il te protège et pour qu’Il te préserve. Et dans ce sens, il y a de nombreuses invocations rapportées de notre
Prophète عليه الصلاة والسلام et celui qui invoque et s’oriente sincèrement, on lui donne la réponse, Allah سبحانه و تعالى a dit:
‘’Et votre Seigneur dit: ‘Appelez-Moi, Je vous répondrai. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M’adorer entreront bientôt dans l’Enfer, humiliés’ ‘’ [S.40 V.60]
Et Il سبحانه و تعالى a dit:
‘’Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi, alors Je suis tout proche: Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie’’ [S.2 V.186]
C’est la raison pour laquelle il t’est légiféré à chaque fois que tu sors de ta maison de rechercher la protection d’Allah:
‘’Ô Allah, je cherche protection auprès de Toi pour que je n’égare personne ou que je ne sois égaré, pour que je ne commette aucune faute ou qu’on ne m’incite à la faire, pour que je n’oppresse personne ou que je ne subisse une oppression, pour que je ne sois injuste ou que je ne subisse une injustice’’.
Ceci est un immense chapitre, et celui qui arrive à faire cela et qui est sincère dans son orientation vers Allah سبحانه و تعالى, son Seigneur le protègera et le préservera. Et s’il dit comme cela est rapporté dans le hadith:
Quiconque dit en sortant de sa maison:
‘’Au Nom d’Allah, je m’en remets à Allah, il n’y a de puissance, ni de force qu’en Allah’’, on lui répondra: ‘’sois bien guidé, suffit et protégé’’. Et un diable dira à un autre: ‘’comment pourrais-tu atteindre un homme bien guidé, qui se suffit et est protégé’’
Et cela nous montre la valeur des invocations religieuses rapportées et la bonne orientation vers Allah سبحانه و تعالى dans cet immense chapitre, le chapitre de la protection des péchés et le fait de les éviter.

Le dix-septième des moyens qu’il a cité, qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde: Que le serviteur sache qu’il a (en lui) deux choses attractives opposées, une chose attractive vers les hauts degrés et une chose attractive vers le niveau le plus bas, qu’Allah nous en préserve, et il est entre ces deux choses attractives, une chose attractive vers les hauts degrés dans l’obéissance car c’est l’obéissance qui élève le serviteur et augmente sa valeur:
‘’Allah élèvera en degrés ceux d’entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir’’ [S.58 V.11]
‘’Vers Lui monte la bonne parole’’ [S.35 V.10]
Et une chose attractive vers le niveau le plus bas, et il s’agit de l’attraction de l’âme incitatrice au mal et du diable un mélange de mal et un couple de corruption. Et s’il est avec l’attraction du bien, il obtiendra le bonheur, le succès et la réussite et s’il est avec l’attraction du mal, qu’Allah nous en préserve, il sera perdu. Si le serviteur se rappelle de cela: qu’il est entre deux choses attractives qu’il observe ce qui l’appelle au mal, et qu’il rappelle à son âme que c’est cela qui le mènera au niveau le plus bas ainsi il éloignera son âme et il la soustraira au fait de prendre un chemin qui l’abaisse ou la mène au bas degré, qu’Allah nous en préserve.

Le dix-huitième moyen: Qu’il sache que le fait de vider le lieu est une condition pour la descente de la pluie de la miséricorde et que le fait qu’il se nettoie des souillures est une condition pour la perfection de la plantation.
Lorsqu’il aura accomplis cela, c'est-à-dire le fait de vider et de nettoyer le lieu, il devient prêt pour la descente de la miséricorde, du bien et de la bénédiction. Et prend l’exemple dont il a fait allusion par la plantation, si son propriétaire n’en prend pas soin en éloignant les mauvaises plantes qui s’accumulent autour de la plantation, et il se peut qu’elles boivent plus d’eau que l’arbre, et il se peut qu’il s’agit de plantes nuisibles, il se peut également qu’il y a des insectes qui nuisent à l’arbre en le rongeant et qui sont la cause de sa mort et de sa maladie. Ainsi cette plantation a besoin pour pousser et pour augmenter de la meilleure manière, elle a besoin d’être nettoyer de cela et que les plantes corrompus étrangères ainsi que les choses qui lui nuise soient éloignées d’elle, s’il y met de l’eau après cela, cela aura un grand effet sur sa vie, sur sa pousse, sur son développement et sur sa force. Et l’exemple du croyant est similaire à celui de l’arbre, comme cela est (mentionné) dans le noble Coran:
‘’N’as-tu pas vu comment Allah propose en parabole une bonne parole pareille à un bel arbre dont la racine est ferme et la ramure s’élançant dans le ciel ? Il donne à tout instant ses fruits, par la grâce de son Seigneur. Allah propose ses paraboles à l’intention des gens afin qu’ils s’exhortent’’ [S.14 V.24-25]
C'est-à-dire que cela est un exemple concret visible dont nous sommes témoin. Et il s’agit de l’arbre, pour connaître la réalité de la foi, et que son exemple est similaire à celui de l’arbre.

Le dix-neuvième moyen qu’il a cité, qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde, qu’il sache qu’Allah سبحانه و تعالى l’a créé pour une éternité qui n’a pas de disparition pour une puissance qui ne contient pas d’humiliation, pour une sécurité qui ne contient pas de peur, pour une richesse qui ne contient pas de pauvreté, et ceci dans la demeure de l’au-delà
‘’Pour eux, nulle crainte, et ils ne seront point attristés’’ [S.2 V.112]
Allah سبحانه و تعالى l’a créé pour cela, cependant Il l’a éprouvé dans cette demeure avec des choses qui ont probablement éprouvés de nombreuses personnes au dépit de la réelle vie, de la réelle puissance, de la réelle richesse, de la jouissance réelle et autres bienfaits parmi les bienfaits de l’au-delà qui ne seront ni ôtés ni modifiés. Le fait de rappeler à l’âme cela, de ce qui contient l’au-delà comme puissance, richesses, plaisirs, bienfaits, sécurités et autres que cela, et que ces désobéissances lui causeront du tort dans l’obtention de ces hauts prestiges, il œuvrera alors pour résister à l’âme et la combattre, afin d’obtenir les plaisirs de l’au-delà, son bonheur, sa sécurité, ainsi que les biens de l’au-delà et ses bénédictions. Et les désobéissances ont leurs effets sur le serviteur le jour où il rencontrera Allah سبحانه و تعالى contrairement à celui à qui Allah عز و جل a honoré par le fait de prendre soin de sa foi et le fait de se rapprocher de Son Seigneur جل و علا, il fera alors partie des habitants du paradis qui y entreront le jour de la résurrection sans rendre de compte et sans châtiment. Et quiconque ne fait pas partie de cela, il sera exposé au compte, exposé au châtiment et exposé à l’entré en enfer, et s’il fait partie des adeptes de la foi et qu’il entre en enfer, il ne s’y éternisera pas car l’éternité (en enfer) est destinée au mécréant polythéiste, cependant avec ses désobéissances et ses péchés, il a exposé son âme à d’immense risque et l’a exposé à ce genre de chose dans sa tombe, lors de sa résurrection et lors du jour où il rencontrera Son Seigneur سبحانه و تعالى.

Le vingtième moyen, et avec cela il a conclu ces moyens, qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde: que le serviteur ne soit pas trompé par le fait de croire que la seule science de ce qui a été cité suffit pour atteindre le but, la seule science de ce qui a été cité, c'est-à-dire: ces moyens qu’il a mentionné, leur seul connaissance ne suffit pas mais il faut nécessairement avec la science, faire des efforts sur l’âme pour les mettre en pratique.
Et ceci est un avertissement de sa part dont l’objectif est très important, et que ces moyens ne sont pas seulement une assise de science dans laquelle ils sont cités, mais qu’il s’agit de choses qu’il convient d’évoquer lors de ces situations, en faisant des efforts sur l’âme, pour qu’elle ait la paix et la préservation en s’éloignant des péchés et pour s’en protéger. Ceci est un résumé de ce qu’il a mentionné avec quelques éclaircissements, ajouts et explications.

Et je conseille beaucoup de retourner à ce chapitre bénéfique dans le livre:
«‘îdatou as-Sâbirîne wa dhakhîratou ach-chârikine (l’attirail des patients et les munitions des reconnaissants)» de l’imam Ibn Qayyim qu’Allah تعالى lui fasse miséricorde, et j’ai résumé ceds propos sur deux feuilles et demie environ que je donnerais aux frères et je ne maitrise pas cela, mais dans ce que l’on appelle les tweets (التغريدات) ou autres pour qu’elles soient propagés par la volonté d’Allah et que les personnes présentes en tirent bénéfice, De même que les autres (personnes) à travers ces moyens facilités.
Et nous demandons à Allah, le Généreux, le Seigneur de l’immense trône, par Ses Noms sublimes et par Ses Hauts Attributs, et par le fait qu’Il est Allah, et qu’il n’y a pas de divinité qui mérite véritablement d’être adoré sauf Lui, qu’Il nous fasse tous profiter de ce qu’Il nous a appris, et qu’Il nous ajoute de la science, et qu’Il rectifies toutes nos affaires et qu’Il ne nous laisses pas à nous-mêmes ne serait-ce le temps d’un clin d’œil. Il est certes Celui qui entend bien les invocations et c’est en Lui que nous plaçons l’espoir et Il nous suffit, Il est notre meilleur garant.
Et que les prières et les salutations d’Allah soient sur Son serviteur et Son Messager, notre Prophète Muhammad, ainsi que sur sa famille et tous ses compagnons.


Traduction: sahihofislam
Revenir en haut Aller en bas
 
Les 20 moyens pour être délivrés des péchés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les différents moyens, pour atteindre l'éveille...
» Pour une modernisation de l'islam (3) Sujet-Phare
» Prière pour être délivrée de toutes mes chaînes
» Rester ferme
» Urgent : Quatre moyens pour arrêter la chasse aux phoques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sur la voie des Salafs Salih :: مكتبة على خطوات السلف :: مكتبة على خطوات السلف :: Coin Lecture :: Rappels-
Sauter vers: