AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 cour 5 : la da'wa en secret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sur La Voie Des Salafs

avatar

Messages : 1533
Date d'inscription : 05/11/2012

MessageSujet: cour 5 : la da'wa en secret   Mar 24 Fév - 21:15

La da'wa en secret

Avec la révélation du début de la sourate Al Moudafil, le prophète Mohammed صلى الله عليه و سلم est devenu messager (rassoul), avec sourate Iqra il صلى الله عليه و سلم est devenu prophète (nabi).

Nous allons aujourd'hui aborder le sujet de la da'wa faite en secret.
A partir du moment ou Allah ta'ala lui ordonna de transmettre le message dans sourate al moudafil, le prophète صلى الله عليه و سلم eu l'ordre de transmettre, le premier ordre de da'wa était la da'wa en cachette qui devait être faite discrètement, secrètement sans parler à haute voix, sans parler directement à Quraich mais avec le bouche à oreille.

A partir de la révélation de sourate almoudafil, le prophète صلى الله عليه و سلم exécuta l'ordre d'Allah ta'ala il commença à faire la da'wa en cachette, le prophète صلى الله عليه و سلم commença à prêcher un peuple dur, qui n'avait pas de dîn (religion) sauf bien sûr l'adoration des statuts, des pierres qui ne leurs apportaient rien et n'avaient aucune preuve à l'appuie de leurs adorations à part suivre les paroles de leurs ancêtres, le prophète صلى الله عليه و سلم prêcha, donc un peuple qui n'avait pas de bon comportement, de moral, mais pour eux la fierté et dignité était le plus important à l'époque c'est cette fierté qui fut la cause de plusieurs invasions, guerre et de décès.

Le prophète صلى الله عليه و سلم prêcha des gens qui ne connaissaient rien de tout cela à l'époque, les gens qui avaient la raison qui étaient sage se sont précipités et ont accepté cette da'wa et sont entrés dans l'islam et ainsi délaissé, abandonné les adorations des statuts.
Par contre, ceux qui ont été aveugler par le statut qu'ils possédaient, la place qu'ils avaient dans la société ont refusés de croire pour ne pas perdre leurs places.

La première personne qui a été honoré par la lumière de l'islam est Khadija (radiAllahu 3anha). La première femme à rentrer en islam, c'est elle qui eut l'honore de croire en lui tout de suite.
La deuxième personne qui est entrée en islam est 'Ali (radiAllahu 3anhou) le cousin du prophète صلى الله عليه و سلم , le fils de Abi Talib.
'Ali qui est le cousin de son oncle Abi Talib qui le prit en charger après la mort de son grand -père, 'Ali vivait chez le prophète, il s'occupait de lui, le prit en charge, car à l'époque il y a eu une période de sécheresse et les gens ont connu beaucoup de difficultés et cela s'est passé bien avant la révélation, le prophète صلى الله عليه و سلم en a donc, parler à son oncle Al 'Abbas et dit : « Ton frère Abi Talib a une grande famille, il a beaucoup d'enfants et tu vois la difficulté dans laquelle les gens vivent, viens avec moi afin de l'allégé, chacun prend un enfant. »
Et c'est ce qui c'est passé il صلى الله عليه و سلم partir voir Abi talib lui proposer la solution et finalement Al Abbas prit Ja'fer et le prophète pris 'Ali et depuis ce jour 'Ali fut pris en charge par le prophète صلى الله عليه و سلم comme son propre enfant jusqu'au jour de la révélation. Durant cette période 'Ali approchait l'âge de la puberté, 'Ali Ibn Abi Talib avait suivi le prophète صلى الله عليه و سلم dans tout ces actes, le prophète n'a pas adoré les statuts et n'a jamais commis de shirk, ainsi 'Ali en avait fait de même, il n'adora pas les statuts comme les autres et fut le premier enfant à entrer dans l'islam.

Il y eut aussi parmi les premiers à entrer en islam, Zayd Ibn Hâritha Ibn Charhabil El Kalbi, l'esclave du prophète. Il était avec le prophète صلى الله عليه و سلم , les autres livres de sira précise que c'est Khadija (RadiAllahu 3anha) qui l'offrit au prophète صلى الله عليه و سلم alors que le livre étudiait indique que c'est le prophète صلى الله عليه و سلم qui l'acheta et l'avis le plus sûr est celui que Khadija (RadiAllahu 3anha) l'offrit, en réalité Zayd Ibn Hâritha n'était pas véritablement esclave (cela n'est pas précisé dans le livre mais préciser dans d'autre livre) il a été rendu esclave car il y avait des guerres entre les tribus et fut, donc arracher de sa famille, tout petit il fut vendu en tant qu'esclave et avant la révélation son père et son oncle le cherchaient partout et lorsqu'ils le trouvèrent à Mecqua, ils le réclamèrent. Le prophète ne refusa pas de le rendre à ces parents, mais donna le choix à Zayd Ibn Hâritha, il ne voulut pas partir et refusa de partir avec son père et son oncle paternel, à partir du moment ou il refusa de partir avec son père et son oncle le prophète صلى الله عليه و سلم l'adopta et cela c'est passé avant l'islam nous verront à un moment qu'Allah va lui révélait des versets pour interdire l'adoption.

Parmi les premières personnes il eut également OumAymen Baraka, elle le prie en charge et a toujours été sa nourrice même du vivant de sa mère et après le décès de sa mère Amina ,Baraka fut celle qui le prie en charge, elle prie soin de lui et s'occuper de lui correctement. Elle fait aussi partie des premières personnes à entré en islam.
Ces personnes que nous avons citées étaient des personnes vivants avec le prophète صلى الله عليه و سلم : sa femme, son cousin, son esclave et l'esclave de son père qui est Baraka Oum Aymen.


La première personne à être entré en islam, en dehors de sa famille, fut Abû Bakr, un homme quraichi et un ami proche du prophète avant la révélation, il connaissait les qualités du prophète صلى الله عليه و سلم, il savait qu'il n'était pas du genre à mentir et connaissait très bien son bon comportement et lorsqu'il l'invita à l'islam il répondu et dit de suite la shahada « Je témoigne qu'il n'y a de dieu qu'Allah et que tu es le Messager d'Allah ! » et dit « certes, c'est un homme qui ne ment pas. »

AbuBakr Assiddik était un homme respectait parmi la tribu de quraich, il fessait partir des grandes personnalités de quraich, il était alaise financièrement et avait un très bon comportement et était très généreux et dépenser beaucoup d'argent fisabiliLlah, il était bien aimé par sa tribu, il était souvent dans les assemblés de quraich, il était de bonne compagnie pour les autres et c'est pour cela qu'il était considéré comme un ministre par le prophète صلى الله عليه و سلم.
Il était souvent consulté dans plusieurs situations par le prophète صلى الله عليه و سلم.
Dans un hadith il est rapporté que le prophète صلى الله عليه و سلم dit : « Toute personne que j'ai prêché, que j'ai invité à l'islam à hésiter sauf Abu Bakr qui rentrât sans réfléchir. »
Il connaissait bien le prophète صلى الله عليه و سلم, à cette époque ils prêchaient en cachette, de bouche à oreille et tout doucement. Ils ne voulurent pas attiré l'intention de quraich et surtout des arabes et prêcher que ce en qui ils avaient confiance.

A partir du moment ou Abu bakr rentra en islam, il commença à prêcher également, mais uniquement les personnes en qui il avait confiance.
Dorénavant, deux personnes prêcher, AbuBakr et le prophète صلى الله عليه و سلم de son côté.
Beaucoup son entré en islam par l'intervention d'Abu bakr, parmi ces personnes : Uthmân Ibn 'Affân.
Uthmân Ibn 'Affan fait partie des gens de quraich et lorsque son oncle El-Hakam apprit la nouvelle qu'il est entré en islam, il l'attacha puis lui dit : « je ne te détache pas tant que tu n'as pas quitter cette religion, comment peut tu délaisser la religion de tes parents pour une nouveauté (un nouveaux din)? » Mais 'Uthman était solide dans son dîn et lui répondit : « Par Allah, je ne quitte pas cette religion»
Lorsque son oncle vue sa fermeté, qu'il était solide dans ce qu'il a choisi il abandonna il ne la plus attacher et le laissa sur sa religion à ce moment là, il avait presque trente ans.

Après 'Uthmân Ibn 'Affan il y a eu Az-Zoubayr ibn Qussay le fils de la tante paternelle du prophète صلى الله عليه و سلم, il avait un oncle le frère de son père lorsqu'ils apprirent qu'il est rentré en islam ils lui mirent de la fumer sur son visage en étant attaché pour le pousser à quitter cette religion et Allah ta'ala l’aida à résister, lorsqu'il entra en islam il n’avait pas atteint l'âge de la puberté il était très jeune.

Il y avait également 'AbdAr-rahmân Ibn 'Awf de quraich son nom avant l'islam était 'Abd 'Amrû, esclave de 'Amrû et le prophète صلى الله عليه و سلم lui changea de nom et le nomma Abd Ar-Rahmân après sa reconversion.

Parmi les personnes qu'Abu Bakr prêcha il y a Abî Waqqâs il était connu pour l’obéissance envers sa mère lorsque celle-ci appris sa conversation elle jura et dit : « par Allah je ne resterais pas sous un toit (c'est à dire à l'intérieur de la maison) je resterais exposer au soleil et au froid, je m’interdis de boire, de manger jusqu'à ce que tu renies Mohammed» elle souhaitait qu'il quitte cette religion et resta ainsi trois jours . Abî Waqqâs alla voir le prophète صلى الله عليه و سلم pour ce plaindre de sa mère c'est à ce moment qu'Allah ta'ala révéla ce verset de sourate Al-ankaboot : « Et Nous avons enjoint à l'homme de bien traiter ses père et mère, et "si ceux-ci te forcent à M'associer, ce dont tu n'as aucun savoir, alors ne leur obéis pas". Vers Moi est votre retour, et alors Je vous informerai de ce que vous faisiez. » Il ta'ala ordonna d'être bon envers ces parents qu'il soit croyant ou kaffir sauf s'ils invitent à faire du shirk il est alors, dans l'obligation de lui désobéir.
Allah lui ordonne d’être obéissant et bon envers ces parents et que si l'un de ces parents ou les deux l'invitent à faire du shirk alors leur désobéissance est obligatoire quelque soit le droit que la personne possède (que ce soit un père, un enfant...) son haqq (son droit) ne prend pas la place du haqq d'Allah ta'ala.
Il faut faire passer l’obéissance à Allah ta'ala avant celle de l’être humain, Allah précise dans cette sourate que le retour est auprès d'Allah, Il ta'ala récompensera le croyant et le moushsrik.
Il y a deux faida dans ce verset : la première c'est que c'est Allah ta'ala qui récompense et la deuxième c'est que les parents quelque soit leur façon de voir le din même s'ils sont moushrik ils nous est interdit de manquer de respect de couper les liens, de leurs désobéir.
La leçon qu'on retire dans ce verset c'est que c'est Allah qui nous pousse à résister dans le din pour ne pas être juger lyoum al qiyama.

A partir de là, Abî Waqqâs dit à sa mère « si tu veux manger, tu manges si tu ne veux pas manger tu ne manges pas mais, je ne quitterais jamais cette religion. »

Parmi les premiers convertit, il y avait aussi Talha Ibn 'UbaydAllah qui avait déjà parlé avec des prêtres, des chrétiens il avait appris avec eux les critères du prophète dès que Abu Bakr Assiddik l'appela à l'islam et qu'il entendit parler du prophète صلى الله عليه و سلم il a tout de suite accepter l'invitation à l'islam surtout qu'il a vu que cette religion était loin des défauts des moushrikiq à l'époque.Il accepta donc, de suite l'invitation à l'islam.

Parmi les premières personnes qui sont aussi rentrée dans l'islam : Suhayb Errumî un esclave connu à l'époque. Il y avait aussi 'Ammâr Ibn Yâser El-'Ansi qui était également esclave et il fait partie des premières à entrer dans l'islam.
'Ammâr Ibn Yâser était esclave et lui-même rapporte et dit : « quand j'ai vu le prophète il n'y avait que cinq esclaves avec lui, 2 femmes et Abu Bakr » afin de nous faire comprendre qu'il fait partie des 12 premiers qui sont entrés en islam.
Le père de 'Ammâr Ibn Yâser est également entré en islam ainsi que sa mère nommée Sumiyya.

Ammâr, son père Yâser et Summiyya sa mère.

Parmi les premières personne à rentrée en islam il y a AbdAllah Ibn Mas'ud il était également dans la difficulté il fut esclave et exercé le métier de berger pour les animaux pour certain moushrik de Quraich et lorsqu'il vit les preuves claires du prophète et à quoi il prêché, au bon comportement il délaissa et abandonner l'adoration des statuts il s'est attaché au prophète صلى الله عليه و سلم, il était tout le temps avec lui, AbdAllah Ibn Mas'ud était quelqu'un qui rentré beaucoup dans la maison du prophète صلى الله عليه و سلم et marcher devant lui lorsqu'il marcher avec et lorsqu'il fessait sont ghusl il le couvrait, le réveillait lorsqu'il dormait et lui mettait ses chaussures. AbdAllah Ibn Mas'ud était très proche du prophète صلى الله عليه و سلم même sa mère fut partie des premiers à entrer en islam. Il était connu avec sa mère chez les compagnons.

Il y a également Abû Dhar il n'était pas d'origine de quraich il était de El-Ghiffâri, région loin de Mecqua, Abû Dhar El-Ghiffâri fait partie des bédouins, un habitant du désert.
Il avait la bonne parole il savait comment parler avec les gens il avait de l’éloquence dans ces paroles.
Lorsque Abû Dhar El-Ghiffâri apprit que le prophète Mohammed صلى الله عليه و سلم à été envoyer, lui qui n'habitait pas à Mecqua envoya son frère et lui dit : « prend ta monture et ramène moi des renseignements, des nouvelles sur cet homme qui prétend être prophète et reçoit des révélations du ciel, tu vas, tu l'écoutes attentivement et tu ramènes des nouvelles pour savoir qui est cet homme. »
Donc, le frère de Abû Dhar El-Ghiffâri partie de la tribu il arriva à Mecqua et entendit le prophète صلى الله عليه و سلم parler, après cela il repartit dans leur tribu rival pour transmettre tout ce qu'il a vue et entendu à son frère.
Au retour, il dit « oui, j'ai rencontré cet homme, il ordonne le bon comportement il ne dit pas des paroles qui sont de la poésie. »
Abû Dhar El-Ghiffâri ne c'est pas contenter de ce que lui a dit son frère et dit : « tu ne m'as pas ramené grand chose (il voulait en savoir plus) » il se prépara alors, prépara sa nourriture pour la route et partie à Mecqua.
Arriver à Mecqua, Abû Dhar El-Ghiffâri chercha à rencontrer le prophète صلى الله عليه و سلم directement et ne voulais pas demander aux gens de peur, quand il arriva à Mecqua il partis directement au masjid al haram et ne voulais pas demander aux gens et c'est contenter de chercher seul, car il savait que Quraich était ennemi du prophète صلى الله عليه و سلم et même s'il demande il n'aurais pas pu avoir la réponse, au contraire.
Il attendit toute la journée, arriver la nuit, 'Ali le vue et lui parla il fessait partie à l'époque du bon comportement, de générosité que lorsqu'une personne était en voyage et qu'il passait par la région, les gens à l'époque étaient dans l'obligation de s'occuper de cette personne, car il été considéré comme voyageur, un invité et il fallait s'occuper de lui. C'est ce que fit 'Ali, le soir il vue Abu Dhar El-Ghiffâri à la moquée et compris qu'il été étranger à Quraich, car il se connaissait tous et lui proposa ainsi d'aller avec lui à la maison.
Le deuxième jour Abu Dhar El-Ghiffâri repartit à sa place à Mecqua il chercha encore après le prophète صلى الله عليه و سلم jusqu'au soir il ne le vue pas, une nouvelle fois Abu Dhar sortie de chez Ali reparti à la place à Mecqua et commença à chercher et regarder et il ne voulait en parler à personne il ne voulais interroger qui que ce soit sur le prophète صلى الله عليه و سلم, le deuxième jour 'Ali le vue et lui proposa de dormir chez lui, le troisième jour il fit la même chose il parti vers la ka'ba et entendit de voir s'il ne pouvait pas le voir et le reconnaître de lui même et apparemment il ne le trouva pas. Le troisième jour, la troisième nuit Ali lui dit : « tu na pas encore trouver ce que tu recherches, tu ne veux pas me dire ce qui ta fait venir ici ? » Abu Dhar dit à Ali : « si tu t'engages à m'aider je te dirais pourquoi je suis venu et ce que je recherche » et Ali dit « oui, je m'engage à t'aider » lorsque Abu Dhar lui raconta ce qui la fait venir, Ali dit : « certes c'est le Messager d'Allah, demain tu vas me suivre si je m’arrête, tu t’arrêtes si j'avance, tu avances et si je vois quelqu'un qui fait peur et qui peut te faire du mal je m’arrête comme si je voulais uriner et là ou tu me vois entré tu rentres. » c'est ce qui c'est passé, le lendemain matin 'Ali prit la route et derrière lui Abu Dhar qui n'était pas encore musulman qui le suivit arriver à la maison ou ce trouver le prophète صلى الله عليه و سلم quand 'Ali rentra Abu Dhar rentra également, il rencontra le prophète صلى الله عليه و سلم et c'est à ce moment que le prophète صلى الله عليه و سلم lui parla de al iman (la foi) et lui expliqua rapidement ce qu'il a été ordonner. Abu Dhar n'a pas hésité une seconde et accepta de suite cette religion. Le prophète صلى الله عليه و سلم lui donna un ordre et lui dit : « maintenant que tu ma écouter reviens dans ta tribu jusqu'à ce que tu entendes de mes nouvelles » mais vue comment Abu Dhar était il refusa de partir comme ça et dit « non oh prophète d'Allah je jure par Celui qui détient mon âme, je vais crier en public la shahada (devant les gens de quraich)» et c'est ce qu'il fit. Il sortit, donc et se dirigea vers la Ka'ba au milieu de ceux qui été assis, de ceux qui marché ce ceux qui passaient et ainsi de suite et cria à haute voix : « Je témoigne qu'il n'y a de dieu qu'Allah et que Mohammed est le Messager d'Allah !»Quraich ce levèrent et le tapèrent, heureusement que El'Abbas le neveu du prophète صلى الله عليه و سلم est devenu sage, il les arrêta et il sauta sur Abu Dhar pour le couvrir et le protéger de Quraich, il les menacèrent et dit : « avez vous oublier que la tribu de Ghifar est dans le trajet pour faire du commerce en Syrie ?» il s'agissait de leur mode de vie c'est avec cela qu'il gagner leur vie c'est en fessant du commerce et le relâchèrent. Le lendemain il refit la même chose et cria une nouvelle fois devant la ka'ba la shahada et Quraich le frappèrent encore jusqu'à ce que El'Abbas passe, à la fin Abu Dhar jura qu'il ne pourraient plus passer vers sa tribu pour leur commerce.

Il repartie chez lui est prêcha, l'auteur dit qu'il s’agissait de quelqu'un de saddiq, il ne disait que la vérité. Vue la place qu'il avait dans la tribu il commença à prêché.
Avec l'arrivé de de Abu Dhar dans l'islam cela a permis de propager l'islam dans sa tribu, à partir de ce moement on entendit parler du prophète صلى الله عليه و سلم en dehors de Mecqua.

Parmi les premiers musulmans, on trouve aussi Sa'id Ibn Zayd El 'Adoui El Qurchî le beau-frère de 'Umar ibnu Khatab à ce moment 'Umar n'était pas encore dans l'islam il était encore moushriq sa sœur était Fâtima Bint El-Khatâb(femme de Sa'id) elle rentrât dans l'islam bien avant 'Umar, d’ailleurs combien de fois 'Umar fit du mal à Sa'id Ibn Zayd El 'Adoui El Qurchî quand il était encore moushriq et ont voient le bienfait de l'islam car lorsqu'il comprit l'islam il combattait ceux qui étaient contre l'islam.
Oum El Fadhl Lubâba Bint El Hâreth épouse de l'oncle du prophète El 'Abbas Ibn Mutalib elle aussi fait partie de celle qui sont entré en islam parmi les premiers.
Ubayda Ibn El Hareth était quelqu'un de très âgé et fit parti des premiers à entrer dans l'islam, Abu Selama 'AbdAllah Ibn 'Abd El-Asad El Makhzumi El Qurchi qui fait partie aussi des gens de quraich Abu salama c'est le fils de la tante paternelle du prophète صلى الله عليه و سلم, le premier mari de OumSelama on verra qu'à Medine abu salama décédera et que c'est le prophète صلى الله عليه و سلم qui épousera sa femme OumSelama.
Parmi les premières personnes qui est également entré en islam 'Uthman Ibn Madh'un El Jamhi El Qurchi qui fait aussi partie de quraich ainsi que ses frères Qudâma et 'Abdallah.
Il y eut aussi El Arqam Ibn Abi El Arqam El Qurchi il fait aussi partie des Quraich et fait partie des premiers à entrer dans l'islam.

Parmi les premiers il y a aussi Khaled Ibn Sa'id Ibn El 'As. Il fut partie des premiers à entrer dans l'islam lorsque le prophète صلى الله عليه و سلم était encore dans la maison de El Arqam Ibn Abi El Arqam cette maison était celle dans laquelle il fessait da'wa en cachette, secrètement et ce regroupaient lui et les musulmans (les premiers en entré dans l'islam) dans cette maison la maison du sahabi El Arqam Ibn Abi El Arqam pour transmettre les nouvelles révélations, les nouveaux versets révélé et ils leurs donnaient des ordres et c'était dans cet endroit là qu'il fessait leurs adorations.
Qu'est ce qui à pousser Khaled Ibnu sa'id à rentrer en islam ? D’après ce qui est cité dans ce livre c'est que Khaled vu un rêve, il rêva qu'il allait avoir une catastrophe et que c'est le prophète صلى الله عليه و سلم qui le sauva dans le rêve, il vit cela et le lendemain il alla voir le prophète صلى الله عليه و سلم et lui demanda : « à quoi tu prêches ya mohammed ? » Le prophète répondit : « je t'appel à adorer Allah seul uniquement et abandonner complètement l'adoration des pierres qui n'apportent rien, qui n'entendent pas, qui ne vois pas et qui ne t'apporte aucun intérêt et je t'ordonne d'être bon en vers tes parents et de ne pas tuer ton enfant de peur d'être pauvre (car à l'époque tellement les gens étaient dans le besoin ils leurs arrivaient de tuer leurs enfants petits à cause du manque de moyen il n'avait pas de quoi les nourrir.) Le prophète صلى الله عليه و سلم dit je vous interdit cela, avec la révélation il était interdit aux gens de tuer leurs enfants, de ne pas approcher l'adultère dans tous ces sens et de ne pas tuer qui que ce soit sauf si tu as le droit de tuer bien sûr, de ne pas approcher, toucher l’argent des orphelins sans aucun droit jusqu'à ce qu'il arrive à la puberté et que si tu travaille dans un domaine ou tu utilise la balance tu dois être juste tu ne dois pas triché, tu dois être juste dans tes paroles même si tu juges des personnes de tes proches et que tu t'engage aux promesses, aux engagements que tu a fait, tu dois t'engager, il faut exécuter ton engagement et si tu t'engages il faut le faire le prophète صلى الله عليه و سلم répéta à quoi il prêcha, à quoi il appella. Il ne disait pas de dire que la shahada, mais il leurs rappelaient les ordres qui vont avec, de suite Khaled Ibn El 'As ce converti et cela a causer la colère de son père il était très en colère contre lui au point qu'il arrêta de le nourrir car il était sous l'autorité de son père, lorsque son père refusa de le nourrir il quitta son père et va voir le prophète صلى الله عليه و سلم il resta avec lui et ne l'approcher pas il restait autour de Mecqua et resta loin des regard de son père et d'autre qui leur voulaient du mal.

Ensuite, c'est son frère 'Amrû Ibn Sa'id Ibn El 'As qui entra dans l'islam et c'est ainsi que c'est gens nobles de famille noble de Quraich qui sont entrés dans l'islam, alors que le prophète صلى الله عليه و سلم n'a pas propager l'islam avec l'épée, avec la guerre il ne les a pas combattue pour qu'ils obéissent, mais cela vient de leur propre choix ils sont venus et sont entrés en islam alors qu'il y a certains personne parmi ces gens qui sont entrées dans l'islam qui possédaient beaucoup de bien, des gens aisés ils ont suivi le prophète صلى الله عليه و سلم pas pour ce nourrir, pas pour que le prophète صلى الله عليه و سلم leur donne de l'argent ou quoi que ce soit, au contraire la plupart étaient plus aisés que le prophète. Abu Bakr, 'Uthman, Khaled Ibn Sa'id avaient plus de moyen que le prophète صلى الله عليه و سلم et parmi ceux qui l'ont suivi, parmi les esclaves comme par exemple 'Ammâr Ibn Yâser Abdallah ibn Mas'ud, Bilel que nous verrons par la suite, c'est gens ont préféré la difficulté que de rester moushriq ils ont préféré avoir faim que de rester moushriq ils ont préférés supporté toutes les difficultés en suivant le prophète صلى الله عليه و سلم que de rester avec leurs maîtres moushrikin et certes, c'est gens s'il auraient suivit leurs maîtres il vivrai avec plus de tranquillité que ce qu'il vivait avec le prophète صلى الله عليه و سلم , mais c'est Allah ta'ala qui les a guider et a donner cette lumière dans le cœur afin d'atteindre le niveau qu'ils ont atteint, ce que nous avons cité est la da'wa en cachette c'est la période ou le prophète صلى الله عليه و سلم prêcha Quraich en cachette il ne prêché pas en public, il prêcha de bouche à oreille et même Abu Bakr asSiddik l'aida et dés qu'une personne entra en islam lui à son tour il essaya de prêché les autres et celui qui a jouer un très grand rôle est Abu Bakr asSidik car il avait une bonne relation avec les gens, un homme bien respecter il n'était pas esclave il été bien respecter à Mecqua parmi les gens de Quraich.

Pour résumer le cour d’aujourd’hui, c'est la réponse du prophète صلى الله عليه و سلم à l'ordre d'Allah ta'ala, le prophète صلى الله عليه و سلم a tout de suite obéis quand Allah dit dans la sourate almoudafil « lève toi et va prêcher » de suite, le prophète صلى الله عليه و سلم commença à prêcher.
Le prophète صلى الله عليه و سلم a d'abord commencer par les plus proches : son épouse, son cousin, son esclave Baraka son esclave Zayd Ibn Hâritha et après il est sortie à l’extérieur et ça on dois aussi l’apprendre, l'appliquer il faut d’abord prêcher les plus proches lorsque nous pouvons lorsqu'ils sont à notre écoute, ce qui ont des enfants d’abord prêché leurs enfants ce qui on leurs parents, d'abords prêché leurs parents il ne faut pas aller chercher ailleurs si nous délaissons nos proches. C'est ce que fessai le prophète et bien sûr, si ont est dans une famille qui ne veut vraiment pas écouté il ne faut pas les obligée, ont remplis notre devoirs en vers les autres mais cela n’empêche pas de faire les deux en même temps mais il ne faut surtout pas oublié les plus proches, on le vois avec le prophète il a commencait avec les plus proches : sa femme, ces esclaves, son amis le plus proche qui était Abu Bakr asSiddik on vois aussi que ce n'est pas uniquement les pauvres qui son entré en islam il y avait beaucoup de grande personnalité on a aussi vu le passage de Abu Dhar AlGhiffari dès qu'il a entendu parler de lui صلى الله عليه و سلم ce qu'il a fait en premier c'est qu'il à envoyer son frère à Mecqua pour avoir les bon renseignements lorsque son frère ramena les informations il ne c'est pas contenter de cela et lui dit qu'il n'a pas apporter grand chose et dit : « c'est peu ce que tu a ramener » de lui même il parti à Mecqua et de lui même il vu le prophète صلى الله عليه و سلم il était, ainsi rassurer et entra dans l'islam de suite et on peu voir qu'il était courageux il n'a pas fait comme certain il n'a pas garder son islam en cachette car il révélé sa religion en public devant la ka'ba cela montre qu'il était très courageux, de plus il ne fessait pas partie de Quraich donc, il n'avait pas peur de Quraich au contraire il avait la force car ils avaient besoin de lui nous verront plus tard comment Quraich aura besoin de demander d’arrêté l’embargo qu'il a fait. On a vu que beaucoup de sahabi entré dans l'islam comme par exemple : Amar ibn Yassir qui était esclave AbdAllah ibn Mas'ud, on a aussi vue la sœur de 'Umar ibn al Khatab et son mari, jusqu’à présent 'Umar n'ai pas encore rentré en islam nous n'avons pas encore vue sa conversion.
C'est donc la da'wa faite par le prophète صلى الله عليه و سلم après avoir reçu l'ordre d'Allah dans sourate al moudafil.

On peut voir aussi que certains ont souffert comme Khaled Ibn Sa'id qui à été rejeter par son père, 'Uthman ibn 'affan attacher pas son oncle qui la forcer a quitter cette religion on a aussi vu Az-Zoubayr ibn Qussay un autre sahabi attacher par son oncle, le cousin du prophète صلى الله عليه و سلم aussi attacher par son oncle et tout cela ont résister, il ont patientaient il connaissait la valeur de la religion ils vivaient dans le shirk et du jour au lendemain Allah ta'ala leur envoya cette lumière pour rien au monde ils accepteraient de rejeter cette religion malgré qu'ils étaient privé de leurs biens comme par exemple 'Uthman ibn 'Affan ou bien Ibn Sa'id, son père a arrêté de subvenir à ces besoin alors qu'il aurais pu rester dans la richesse de son père et refuser cette religion mais nous pouvons voir que ces des gens qui ne recherchaient que la satisfaction d'Allah ta'ala et c'est comme ça que l'ont devraient être akhawatie toutes celle qui ce sont converti pour rien au monde on délaisse cette religion, une fois qu'Allah ta'ala nous a donner cette lumière il ne faut pas l'abandonner, il ne faut pas prendre cette ni3ma à la légère, il faut en prendre soin plus qu'on prend soin de son argent, de nos bijoux. Il y aura un passage ou ont verra la souffrance de certains sahabi et il ont résister, de nos jour, louange à Allah, il y a la faciliter et cela est un grand privilège alors que beaucoup de gens son encore dans leur shirk en adorant une vache par exemple en Inde, ou même une pierre le bouda, Allah nous, nous a guider à cette religion.

Revenir en haut Aller en bas
 
cour 5 : la da'wa en secret
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ovni militaire, base, secret défense, sécurité nationale
» En 1954, le 11/01 Top secret militaire
» le secret de la longévité ?
» Pour un barbecue écologique dans votre cour
» LE SECRET DE LA SALETTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sur la voie des Salafs Salih :: étude de la Sira Nabawiya صلى الله عليه وسلم-
Sauter vers: