AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 cour 3 : La reconstruction de la Ka'ba/Sa vie avant la révélation/Sa personnalité avant la révélation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sur La Voie Des Salafs

avatar

Messages : 1533
Date d'inscription : 05/11/2012

MessageSujet: cour 3 : La reconstruction de la Ka'ba/Sa vie avant la révélation/Sa personnalité avant la révélation   Dim 8 Fév - 20:49

La reconstruction de la Ka'ba

L'auteur parle directement de la construction de la ka'ba, car il s'agit d'un résumer, mais il faut savoir que cela s'est passé dix ans après son mariage avec Khadija radihAllahu 3anha lorsque le prophète صلى الله عليه و سلم avait l'âge de 35 ans (le prophète صلى الله عليه و سلم épousa Khadija à l'âge de 25ans et cela s'est passé 10 ans après) à savoir qu'entre temps ils ont eu une vie de couple saine, correcte à la hauteur et eurent des enfants : quatre filles (Fatima la dernière, Zayneb, Roqya, et ummouKaltoum) qui vécurent après la risala du prophète صلى الله عليه و سلم et des garçons ('Abdallah, Qassim et une divergence sur Ta'ir)qui sont morts petits. Il a également eu Ibrahim, mais pas avec son épouse Khadija.
La seule femme avec qui le prophète صلى الله عليه و سلم eu des enfants est Khadija radihAllahunha et ensuite Maria Al-Qibtiyya radihAllahunha, mais nous n'en parlons pas pour le moment.
Alors que le Prophète صلى الله عليه و سلم avait l'âge de 35ans, une inondation se déversa sur la ka'ba et fissura les murs de la ka'ba qui avait également été antérieurement fragilisés par un incendie.
Les Quraychites décidèrent alors de la reconstruire en y ajoutant des murs plus haut et une toiture, la ka'ba était construite de grosses pierres poser l'une sur l'autre et non construire comme à l'époque de Quraich, car auparavant elle n'était pas couverte mais avait uniquement des murs.
Leurs tribus se réunirent donc afin de décider des tâches, mais ils hésitèrent à se lancer par peur.
Car pour eux la ka'ba était quelque chose de sacré et ils avaient peur de si approcher et de détruire les murs.
Comme les quraichs eux peur de détruire la ka'ba El Walid El Mughira leur dit alors : "est ce dans le but de l'arranger ou la démolirent que vous la détruisez ?" ils répondirent : "pour l'arranger"
alors il leur dit : " Allah ne fait jamais perdre les bienfaisants"
Alors, il commença à la démolir pierre par pierre certains historiens disent qu'ils ont attendu trois jours pour l'aider afin d'être sûr qu'ils n'arrivent rien de mal à El Walid El Mughira. Après qu'il constatèrent que rien ne lui arrivait il fut suivi par les autres membres, ils la démolirent jusqu'à ce qu'ils arrivèrent aux fondations d'Ismaël 'alayi salam.
Ils trouvèrent des feuilles sur lesquels étaient gravés des paroles de sagesses, des proverbes.
Il fessait partie des mœurs que lorsqu'il construisait des choses de valeur de laisser des écrits dans les fondations pour se souvenir des anciens.
Une fois la démolition finie, les Quraichs se mirent d'accord pour commencer la reconstruction.
Il faut rappeler qu'il s'agit de moushrikine, malgré cela ils préparèrent l'argent pour construire, mais sans utiliser d'argent provenant ni de l'usure ni de la prostitution.
Malgré qu'ils n'étaient pas croyants ils étaient conscients de la gravité, qu'il ne fallait pas utiliser de l'argent provenant de ces deux sources pour la reconstruction de la ka'ba.

A l'époque, même si le livre ne le précise pas, un grand bateau venait de chez les romains, un bateau qui se cassa arriver à Djeda. Dans ce bateau il y avait un menuisier romain nommé Bâqoum ils lui demandèrent de venir construire la ka'ba et c'est ainsi s'occupé de la construction.

Il commencèrent à ramasser les morceaux de bois du bateau détruit. Chaque angle de la ka'ba été réserver à une tribu (chaque tribu s'occuper d'un angle) et commencèrent à ramasser les pierres sur leur cou et même le prophète صلى الله عليه و سلم participa.
C'est le menuisé romain Bâqoum qui géra la reconstruction et les autres jouaient le rôle de main d’œuvre.
Chaque groupe de grande personnalité s'occuper d'un angle de la ka'ba.
A la longue, les ressources s'épuisèrent, sans permettre d'achever la reconstruction de la ka'ba sur tout l'espace occupé par la fondation d'Ismael 'alayi salam.

Ils décidèrent de la réduire en taille et la construire en forme de carré au lieu de rectangle car à l'époque d'Ismail 'alayi salam la ka'ba était rectangle.
C'est pour cela qu'on peut remarquer qu'au niveau du deuxième angle de la ka'ba une partie entourée d'un balcon (barrière) cette partie normalement fait partie de la ka'ba ( la ka'ba était jusqu'à sept ligne) et comme l'argent ne suffisait pas il l'on réduite en taille.

Et continuèrent la reconstruction lorsque la construction atteint les 18 coudé environ 9 mètres ils l'élevèrent de neuf coudés supplémentaire par rapport à sont hauteur initiale (hauteur durant l'époque d'Ismael 'alayi salam) donc plus haute que ce qu'elle était.
Ils ont également modifier la porte, cela a été injuste de leur part mais il s'agissait de personne dans le shirk, ils ont fait le mur (la taille d'un être humain) et ensuite la porte (ils ont installer également des escarbots pour y accéder) et ceci afin qu'on ne puisse accéder à la ka'ba et laissait rentrer uniquement les personnes qu'ils veulent.
Ils continuèrent la construction et finirent.
Ils décidèrent de placer la pierre noire (le prophète صلى الله عليه و سلم rapporte que c'est la seule chose du paradis noirci par les pécher des êtres humains et le jour du jugement elle viendra avec des mains et des yeux afin de témoigner pour ce qu'ils l'ont touché sans faire du mal aux autres) qui avait de la valeur même avant l'islam, chaque tribu voulait être prioritaire pour la placer, ils se concurrencé jusqu'à presque atteindre une guerre, à l'époque les guerres se déclencher pour des futilités, le conflit dura trois soirées, ils ne connaissaient pas les détails de cette pierre mais, savait qu'elle avait de la valeur, il avait le respect de la prophétie d'Ismael 'alayi salam, Ibrahim 'alayi salam malgré le shirk dans lequel ils vivaient.
Quraych, après avoir presque mené une guerre afin de savoir qui aller placé la pierre noire, parmi eux, un homme le plus âgé parmi eux, Abu Umayya Ibn Mu'ira oncle paternel de Khalid Ibn El-Walid (nous verront plus tard qu'il fera partie des sahabi) leur dit : "ne vous disputez pas, prenez quelqu'un pour juge"
Ils dirent alors : " nous confierons cette mission à celui qui va entrer en premier à la mosquée (dans la Ka'ba)"
Et Allah décida que c'est le prophète qui est rentré le premier. Tous les présents était rassuré, apaiser, joyeux, car ils connaissaient le prophète, il ne mentait pas, un homme de dépôt.
Les Quraychites avaient l'habitude de recourir au prophète صلى الله عليه و سلم lorsqu'ils avaient une amana ils allèrent vers le prophète صلى الله عليه و سلم afin qu'il puisse la cacher, avant même l'histoire de la pierre noire il était déjà connu pour cela.
Les gens présent lui expliquèrent le problème et nous voyons à travers la solution du prophète صلى الله عليه و سلم la hikma (sagesse) qu'il possédait.
Il prit son manteau (il ne s'agissait pas d'un manteau comme de nos jour, rida est un habit mit sur les épaules et l'izar à partir de la taille comme une sorte de jupe) il le mit par terre et demanda à chaque tribu de prendre un coin de son vêtement (sans qu'il touche la pierre noire) et le prophète صلى الله عليه و سلم prit la pierre noire et la plaça sur le vêtement.
Ensuite, il leur demanda de porter ensemble le vêtement à la hauteur voulue, le soulevèrent ensemble et le prophète صلى الله عليه و سلم plaça celle-ci.
Il réussi ainsi à faire participer toutes les tribus sans problème et éviter à son peuple (les Quraichs) de déclencher une guerre pour aucune raison comme à leurs habitudes à l'époque.
Ainsi l'homme sage Abi Umayya l'oncle d'Abi El-Walid et le prophète صلى الله عليه و سلم ont été une cause pour éviter le conflit avec un bon jugement et ainsi évité tout guerre entre tribus.

(La mo3alima fit un rappel sur la ni3ma de se rendre dans ce pays saint en nous indiquant de faire attention de ne pas dépenser son argent n'importe comment et économiser, surtout pour celle qui ont un mahram pour si rendre, la santé peut se perdre il est nécessaire de faire son possible pour faire le hajj qui est un pilier de l'islam le plus vite possible)

Nous pouvons nous demander pourquoi tant de chamaillerie pour une pierre.
Nous remarquons que pour les tribus cela été très important pour eux malgré le shirk, les quraichs donner beaucoup de valeur à la ka'ba ils croyaient à la risala d'Ibrahim 'alayi salam, Ismael 'alayi salam et pour eux la ka'ba été la qibla des arabes et la maison pour faire le pèlerinage donc tout le travail fournie pour la ka'ba était une fierté pour eux. Porte la pierre noire et participer à la construction était une fierté, un honneur et ces points était important pour eux.
De plus c'est la première maison mit sur terre par Allah comme en témoigne le coran dans le verset 96 sourate Al 'Imran ("La première Maison qui a été édifiée pour les gens, c'est bien celle de Bakka (la Mecque) bénie et une bonne direction pour l'univers.")
On a donc vu que le prophète صلى الله عليه و سلم calma les conflits entre les tribus concernant la pierre noire ce qui évita une guerre entre les familles de quraich.
Après Ismail 'alayi salam durant sa vie , ensuite sa descendance ce fut la tribu de Jurhum qui s'occupa de l'entretien de la Ka'ba bien avant Quraich, arriva un moment ou Jurhum se rendirent injuste envers les personnes qui se rendirent à la Mecque, Jurhum avait beaucoup de valeur car, il avait le statut de gérer le haram et c'est ce qu'il les a poussait à devenir injuste.
Ce fut donc Khuzâ'a qui expulsa la tribu de Jurhum et pris le relais durant un moment (on ne connait pas la durée précise) et ensuite les Quraichs qui pris cette place à l'époque de Qussay Ibn Qilâb (5 ème grand-père du prophète Mohammed ) il pris cette place dans la tribu de Khuza'a, il donna la valeur à sa famille en prenant la responsabilité de la ka'ba. Ainsi, Quraich et Qussay (membre de quraich) sont devenus les habitants de la mecque car, il s'en occuper et étaient reconnu par les tribus arabe et les arabe les craigniaient même. Ils se protégaient par alharam et été ainsi à l'abri de l'injustice et les tribus les craigner car ils s'occupaient de la ka'ba.
Nous avons donc vue dans cette partie que le prophète صلى الله عليه و سلم avait 35 ans, qu'il participa à la construction de la ka'ba, qu' il porta des pierres comme les autres et calma surtout la guerre qui aller se déclencher entre les différentes familles quraich concernant la question de qui aller poser la pierre noire.


Sa vie avant la Révélation

Avant d'arriver à la prophétie (au moment de la révélation) nous avons parlé de sa famille, à qu'elle famille il appartenait, son mariage, maintenant nous allons voir sa personnalité, comment il était réellement, de quoi il vivait.
Le prophète صلى الله عليه و سلم n'a rien hérité de son père 'AbdAllah il n'était pas quelqu'un de riche, il lui laissa uniquement son esclave Baraka oum Aymen, il ne lui a pas laisser de terrain, d'argent, d'or. Il est né orphelin et sans moyen et il fut allaité dans la tribu de Banû Sa'd chez Harira Sadia. Lorsqu'il parvint à l'âge où il pouvait travailler, il commença petit à exercé le métier de berger avec ses frères de lait. Une fois le prophète صلى الله عليه و سلم grandit et qu'il eux la force il exerça le métier de berger pour les gens en contrepartie de quelques petit centime (des toutes petites pièces rouges, équivalent aux centimes de nos jours) on peut voir que le prophète n'a pas connu la richesse étant petit.
Lorsque les prophètes grandisse ainsi, c'est-à-dire loin de la dounia,des occupations de de ce bas monde. C'est une chose importante pour être prophète d'ailleur si ils seraient riche, la richesse les aurais occuper par rapport au bonheur de alakhira. C'est pour cela que dans les législations l'accent est mit au renoncement à ce bas monde, de ce contenté du minimum dans cette dounia. Tous les prophètes étaient ainsi, ils appelaient à cela auprès de leur peuple.
Les premiers prophètes vécurent avec des moyens juste ce n'été pas des gens aisé à part Souleyman 'alayi salam et Daoud 'alayi salam, ils avaient les moyens car ils étaient roi mais, très peu de prophète était roi, les autres avaient juste de quoi vivre, les prophètes sont connu pour avoir travaillé afin de pouvoir vivre et ne comptaient pas sur les autres et cela permet d'apprendre à la communauté, aux gens qu'il ne faut pas profiter des autres, après la confiance placer en Allah il faut savoir gagner son pain avec ces propres mains.
Issa, Moussa, Ibrahim 'alayi salam et les autres était également ainsi.
Etant jeune tous étaient pareil, il ne s'agissait pas de personne ayant les moyens.
Allah la décider pour une hikma (sagesse), afin que les prophètes soit aussi un modèle à suivre pour leur communauté, car si les prophètes vivaient pour dounia et uniquement pour cela, alors la communauté les auraient suivis dans ce domaine.
C'est aussi pour montrer aux gens que courir après dounia est une sorte d'épreuve.
Le travail de berger à également était effectué par plusieurs prophètes comme la préciser Al Bukhari. Derrière cela il y a une grande hikma à en tiré.
En effet, lorsque l'homme garde les moutons : qui sont des animaux posés calmes ce n'est pas comme travailler avec les chameaux, l'élevage des chevaux, lorsqu'il monte sur le cheval on voit comment il se balance et il y a une sorte d'orgueil lors de la montée alors que la douceur est primordiale avec les moutons. Cela leurs apprends ainsi la douceur, la modestie, le calme. De nos jours lorsque nous entendons parler de la profession de berger il s'agit d'une profession sans grande valeur contrairement à l’élevage des chevaux.
Allah ta'ala leur à donné la profession de berger pour un but bien précis afin que lorsqu'ils seront envoyé par Allah ta'ala aux gens il seront juste, calme, doux avec eux, ils seront gérer la communauté comme ils ont su géré les troupeaux de mouton.
Lorsqu'il devint jeune homme le prophète s'adonna au commerce, environ à l'âge de 27 ans avec Essayb ibn Essayb.
Par la suite, Khadija lui proposa de travailler avec son argent en contrepartie d'un salaire et c'est ce qu'il fit.
Allah lui donna la ni3ma d'épouser Khadija radiAllahu 3anha, elle qui était aisée. Avant le mariage il travailla en contrepartie d'une somme d'argent et après leur mariage il continua à travailler pour elle mais il vivait des ressources qu'il gagnait (il mangeait du fruit de son travail).
Allah concrétisa alors la faveur qu'Il lui avait rappelée dans la sourate de "douha" ou Il lui dit : "Ne t'a t'Il pas trouvé orphelin ? Ne t'a t'Il pas donné asile ? (le grand-père et son oncle le prirent en charge ) Ne t'a t'Il pas trouvé errant ? Et ne t'a t'Il pas guidé ? (cela ne veut pas dire que le prophète était égarer,dans le shirk mais qu'Il ta'ala la guidé au Livre à la Foi, le prophète n'a jamais commis de shirk même avant qu'il soit prophète) Ne t'a t'Il pas trouvé dans le besoin ? Et ne t'a t'Il pas enrichi ? (il était pauvre et Allah l'a enrichie par la suite) "


Sa personnalité avant la Révélation

Nous allons voir sa personnalité, comment était le prophète صلى الله عليه و سلم avant la prophétie.
Le prophète صلى الله عليه و سلم était connu par sa tribu (quraich) par le meilleur comportement, il n'utilisait pas de mensonge, respecter le dépôt, il était loin des paroles vulgaire, de la vulgarité, loin des comportements qui gêner son honore, il respectait beaucoup les mœurs de son entourage si cela ne contrediser pas le tawhid car le prophète صلى الله عليه و سلم même avant la révélation n'a jamais commis de shirk.
Il entretenait de bonne relation avec les gens, avec les voisin, il pardonner beaucoup, c'est pour cela qu'il était appeler "Amine" car Allah a regrouper en lui les bonnes qualités, les bonnes œuvres, il fessait du bien même avant risala, patient, reconnaissant, juste, modeste, chaste, généreux, courageux, il avait peur de rien, très pudique au point que même son ennemi qui est 'Umar Ibn Kharir témoigna de ces vertus.
Arriver au moment ou il صلى الله عليه و سلم appela au tawheed, en la croyance en Allah les quraichites refusère de le croirent, Ennadhr Ibn El-Hâreth leur di alors : "il était connu par beaucoup de qualité déjà tout petit mais maintenant qu'il est âgé ( La révélation lui a était donner à l'âge de 40 ans ) vous dite de lui qu'il est un magicien ? Non par Allah, il n'est pas magicien."
Ce témoignage à était donner par Ennadhr Ibn El-Hâreth un jour lorsqu'il ce son regrouper, lorsqu'il devait décider des accusations qu'il allait coller au prophète afin que les gens s'éloigne de lui, nous détaillerons ce passage par la suite.
Dans l'ensemble, le prophète était connu par de nombreuses qualités.
Allah a préserve le prophète صلى الله عليه و سلم de tout mauvaise chose déjà tout petit, les mauvaises choses durant la djahaliya qui contrediser asshahr.
Le prophète détesté l'adoration des statuts, il ne fessait pas de shirk, il n'assistait pas au festivité faite pour les statuts.
Le prophète dit : " quand j'ai grandit je détestais les statuts et je détestais la poésie (nous verrons par la suite la différence entre les poésies , nous verront par la suite que le prophète avais des poètes spécialement pour lui) et durant ma vie j'ai failli faire deux fois des actes durant la jâhiliyya, mais Allah s'interposait ces deux fois entre moi et ce que je voulais faire ce jusqu'à ce qu'Allah m'ait honoré par Son message.
Le prophète صلى الله عليه و سلم rapporte dans ce hadith : Seulement deux fois quand j'étais jeune j'ai failli faire quelque chose de la jahiliya. Un jour, j'ai dit à un jeune qui était berger avec moi : " Veux tu me garder mes moutons afin que je me rende à La Mecque et que je m’amuse comme le font les jeunes ?" Je lui laissa mes moutons je suis donc parti à La Mecque et je suis entré dans la première maison ou j'ai entendu de la musique avec des chants pour célébrer le mariage de quelqu'un. Je suis donc entré et j'ai pris place pour écouter, mais Allah me fit sombrer dans un profond sommeil, et me réveilla quand le soleil me tapa, jusqu'au lendemain, cela m'est arrivé encore une autre fois et il m'arriva la même chose".
Allah la préserver de cela durant ces deux fois, à partir de ce jour, il ne le refit plus jamais jusqu'à ce qu'il à été honoré par la risala.
De plus, le prophète n'a jamais mangé ce qui été immolé pour les idoles, ni consommer d'alcool alors que cela était propager chez quraich, les jeunes, les personnage âgé buvaient mais le prophète صلى الله عليه و سلم ce les interdit à lui même.
C'est les siffats (caractéristiques) qu'Allah à accorder au prophète pour les embellir et être prêt à appeler à l'islam.
Les prophètes sont préservés de toute chose  mauvaise et impure avant même la prophétie et après, avant pour les préparer afin  qu'ils soit  à la haute pour l'immense  responsabilité  et après pour être un  modèle  pour la communauté et  derrière  cela il y a une  hikma  (sagesse) .
Il avait un comportement incomparable par rapport  aux autre,  les gens de quraich avaient    beaucoup de respect pour lui et cela était également une  hikma.
Et cela était normal, car si on prend l'exemple d'une personne  qui buver,  qui commet l’adultère  et cela en public et que du jour au lendemain il commence à  prêché  l'islam  ,  il ne la prendrait  pas au  sérieux, il ne serait pas crédible c'est pour cela que celui qui fait la  dawa  doit être un  modèle, un exemple,  certes  il n'y a qu'Allah qui est  parfait et  l'erreur est  humaine,   mais le  prophète à une responsabilité  immense il doit transmettre une  rissala  dur à accepter par les  autres, car ils ont  étaient baignés  dans le  shirk  durant des années.

Le prophète avait une  rissala  dur à faire accepter aux  autres, car cela  fessait  des années qu'il été dans le  shirk  voilà  pourquoi  Allah a préserver  les prophètes et les envoyer  de mauvaises choses, les  grands péchés  et les mauvais  caractère  afin d'être un modèle pour leurs peuples.

Revenir en haut Aller en bas
 
cour 3 : La reconstruction de la Ka'ba/Sa vie avant la révélation/Sa personnalité avant la révélation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour un barbecue écologique dans votre cour
» Doit-on parler de Cour ou de Conseil Constitutionnel ?
» cour de droit et institutions européennes
» Musique à la Cour du Roi Soleil
» Avez-vous des tables de ping pong en dur dans la cour de votre collège?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sur la voie des Salafs Salih :: étude de la Sira Nabawiya صلى الله عليه وسلم-
Sauter vers: